BEAUX LIEUX IMMOBILIER
BEAUX LIEUX IMMOBILIER
BEAUX LIEUX IMMOBILIER

Le marché immobilier en Rhône-Alpes à octobre 2022

Partager sur :

Baisse des prix à Lyon et Villeurbanne et hausse partout ailleurs.

 

L’offre est en repli de 1,5% en Auvergne-Rhône-Alpes sur un an. Á Lyon, les prix sont en baisse de 1,6% sur un an, à 5.020 € le m². Sur 3 mois, les prix sont néanmoins en légère hausse dans la préfecture de Région de 0,3%.

Á Villeurbanne, les prix sont également en repli de 1,1% à 3.948 € le m² . Les prix s’avèrent être également en léger repli, de 0,1% sur un an dans la ville de  Lyon, les 1er (5.389€ le m²), 2e (5.814€ le m²), 4e (5.478€ le m²), 6e (5.940€ le m²) et 7e (5.034€ le m²) évoluent au-dessus des 5.000€ le m². Les quatre autres arrondissements sont tous au-dessus des 5.000€ le m², à savoir le 3e (4.907€ le m²), 5e (4.456€ le m²), 8e (4.352€ le m²), et 9e (4.141€ le m²) arrondissements.

 

En Auvergne-Rhône-Alpes,

 

On remarquera que les prix, en dehors des communes de l’hypercentre de la Métropole de Lyon, sont toutes en évolution plutôt haussière dans les principales villes du territoire régional.

C’est notamment le cas à Saint-Étienne, tant sur trois mois (+ 6,3% à 1.472 € le m²) que sur un an (+9,9%), mais aussi à Grenoble, où les valeurs augmentent respectivement de 1,1% et 0,7% sur ces mêmes périodes, à 2.654€ le m². Á Clermont-Ferrand, les prix sont également en nette hausse de 1% sur trois mois et 5,1% sur un an, à 2.299 € le m². Parmi les autres villes, Aix-les-Bains (+ 2,3% sur trois mois et +9,7% sur un an) et Annecy (+ 0,8% sur trois mois et +7,4% sur un an).

On notera que si la hausse des prix est plutôt modérée dans les départements les plus urbains comme le Rhône (+0,7% sur trois mois, +2,2% sur un an à 3.860€ le m²) ou même l’Isère (+2,2% sur trois mois, +6,6% sur un an à 2.719€ le m²), ils s’avèrent être en nette hausse dans les départements les plus ruraux de la région, à l’image de l’Ardèche (+4% sur trois mois et +10,1% sur un an à 2.024€ le m²), et du Cantal (+2,4% sur trois mois et +8,6% sur un an à 1.263€ le m²).

Parmi les départements où les prix enregistrent les plus fortes hausses, on retrouve également la Loire (+4,5% sur 3 mois et +9,9% sur un an à 1.731€ le m²), la Drôme (+2,5% sur 3 mois et +9,4% sur un an à 2.326€ le m²), la Savoie (+3,8% sur 3 mois et +9,3% sur un an à 3.635€ le m²), le Cantal (+2,4% sur 3 mois et +8,6% sur un an à 1.263€ le m²), et le Puy-de-Dôme (+2,5% sur 3 mois et +8% sur un an à 1.839€ le m²).

L’Ain (+2,5% sur 3 mois et +7,8% sur un an à 2.528€ le m²), l’Allier (+1,9% sur 3 mois et +7,3% sur un an à 1.153€ le m²), la Haute-Loire (+3,2% sur 3 mois et +7,2% sur un an à 1.378€ le m²), et la Haute-Savoie (+2% sur 3 mois et +7,10% sur un an à 4.549€ le m²) enregistrent également des hausses marquées. 

 

Propos recceuillis sur LyonPoleImmo le 25 octobre 2022 par Sylvain d'Huissel.